0Valider 0Valider
Mon panier

Vous avez 0 articles dans votre panier

Commandez pour encore €50,00 euros pour bénéficier de la livraison gratuite!
Frais de livraison: €6,95 Total sans TVA: €0,00 BTW (20%): €0,00 Total TVA incl.: €0,00

Combien et de quels détecteurs ai-je besoin?

Les statistiques montrent que l'installation de détecteurs d'incendie réduit le risque d'incendie mortel jusqu'à 70 %. L'installation d'alarmes incendie est donc une nécessité de base essentielle pour assurer la sécurité de votre maison. Sur cette page, vous trouverez des conseils généraux sur le nombre et le type de détecteurs de fumée que vous pouvez installer.

Détecteurs de fumée, de chaleur, de CO et de gaz : la différence

Il existe différents types de détecteurs d'incendie : il y a les détecteurs de fumée, les détecteurs de chaleur et les détecteurs de CO. Chacune a sa propre fonction distincte.

Les détecteurs de fumée ne détectent que la fumée elle-même : grâce à un principe de mesure optique, le détecteur enregistre en continu si et combien de particules de fumée se trouvent dans l'air. S'il y en a trop, le détecteur sonnera l'alarme. Comme la fumée monte toujours, il est important d'accrocher un détecteur de fumée aussi haut que possible, de préférence au plafond. Si vous avez un toit pyramidal, vous devez rester à 30 cm du faîte du toit, car l'air stagnant peut empêcher la fumée de s'élever.

Les détecteurs de chaleur ne détectent pas la fumée, mais mesurent en continu la température de la pièce. Ils donnent l'alarme si la température dépasse une certaine limite. Les détecteurs de chaleur sont très utiles dans les endroits où les détecteurs de fumée donneraient trop de fausses alarmes, surtout dans les endroits où il peut y avoir beaucoup de vapeur (d'eau) ou d'autres gaz, comme la cuisine, la salle de bain et le garage.

Les détecteurs de CO mesurent en continu la quantité de monoxyde de carbone, ou CO. Le CO est un gaz très dangereux. Il se propage uniformément dans l'air en cas de combustion incomplète et est totalement inodore et invisible. Les détecteurs de CO sont donc essentiels dans les maisons chauffées par une chaudière à combustion.

Les détecteurs de gaz ne détectent pas le monoxyde de carbone, mais ils détectent d'autres gaz. Ils mesurent la présence de gaz naturel, butane, propane et GPL. Selon le type de gaz que vous souhaitez détecter, vous pouvez placer le détecteur près du sol (butane et propane) ou près du plafond (gaz naturel et GPL).

Combien de détecteurs et de quel type de détecteurs ai-je besoin ?

Il est recommandé d'installer au moins un détecteur de fumée par étage. Il est préférable d'installer le détecteur de fumée sur la voie d'évacuation, donc généralement dans le hall d'entrée. Mais c'est seulement le minimum absolu. Si vous voulez améliorer votre sécurité, il est recommandé d'installer un détecteur de fumée dans les chambres à coucher et, par extension, dans le salon aussi. Pour la cuisine et le garage, optez pour des détecteurs de chaleur afin d'éviter les fausses alarmes. 

Les détecteurs de CO sont recommandés dans les maisons où lil y a une chaudière. Il est préférable d'installer un détecteur de CO dans le hall des chambres à coucher, pas trop près de la chaudière pour éviter les fausses alarmes. Si nécessaire, vous pouvez placer des détecteurs de CO supplémentaires dans les chambres à coucher elles-mêmes. Assurez-vous de placer suffisamment de détecteurs de CO si chaque chambre à coucher est chauffer par une chaudière séparée ! 

Utilisez-vous du gaz pour le chauffage ou pour cuisiner ? Alors un détecteur de gaz est recommandé. Il est préférable d'installer un détecteur de gaz dans chaque pièce qui contient d'appareils consommateurs de gaz.

Quels sont les détecteurs recommandés ?

De nos jours, les détecteurs d'incendie sont disponibles dans toutes les formes et tailles. On peut distinguer deux grandes catégories :

  • Détecteurs connectables (sans fil) : ce sont des détecteurs (détecteurs de fumée et, dans certains systèmes, également des détecteurs de chaleur et de CO) qui sonnent tous l'alarme si un des détecteurs du système détecte un danger. Si une alarme se déclenche, toutes les alarmes se déclenchent. Ce sont souvent des systèmes un peu plus chers, mais avec l'avantage évident que vous entendrez toujours une forte alarme.
  • Détecteurs non connectables : ce sont des détecteurs autonomes dont chacun donne son propre signal d'alarme. Ces détecteurs sont un peu moins chers que les détecteurs connectables.

Tout d'abord, décidez s'il est nécessaire d'opter pour un système d'alarme connectable.Cela peut être le cas dans les endroits plus grands et dans les immeubles d'appartements, où l'larme d'un seul détecteur risque de ne pas être audible dans l'autre côté de l'immeuble. Un seul détecteur donne traditionnellement un signal d'alarme de 85db. Ceci est suffisant pour couvrir clairement un plancher.

Réfléchissez ensuite sur le type de système de batterie que vous préférez pour le détecteur. Les systèmes de batteries peuvent être classés plus ou moins comme suit :

  • Détecteurs à pile 9 volts : ce sont les détecteurs de fumée standard et généralement les moins chers. Vous devriez remplacer la pile environ une fois par an.
  • Détecteur à piles AA : modèle intermédiaire. Vous devriez remplacer les piles environ tous les trois ans.
  • Détecteurs à piles au lithium : les modèles haut de gamme. Les piles ne doivent jamais être remplacées ; elles dureront 10 ans.
  • Détecteurs à alimentation 230 V : il s'agit de détecteurs que vous connectez au réseau électrique et qui ne fonctionnent pas sur piles. Ils ont quand même une batterie de secours qui s'allume en cas de panne de courant.

Après dix ans, vous devriez toujours remplacer complètement votre détecteur (dans le cas des détecteurs de CO et de gaz, ils doivent être remplacées plus rapide ; vérifiez toujours les instructions du fabricant). Ceci afin de garantir la fiabilité du capteur.

Il est préférable d'acheter des détecteurs dont la durée de vie des piles est plus longue. Comme ça, vous évitez d'oublier de remplacer la pile et des signaux irritants lorsque la pile doit être remplacée. Si votre budget ne le permet pas, optez pour des détecteurs dont la durée de vie des piles est plus courte, mais essayez d'établir un moment fixe pour remplacer les piles (par exemple au début de l'hiver).

Quels sont les modèles les plus vendus ?

Dans la catégorie des détecteurs connectables, ceci sont les premiers du classement:

  • Les détecteurs de fumée connectables Alecto se connectent sans fil avec une pile 9V pour le détecteur lui-même et des piles AA pour le système de couplage. Un système à de détecteurs un prix raisonnable contenant trois détecteurs. Maintenant avec des kits de montage magnétique gratuits !

Pour les détecteurs non-connectables, les détecteurs à piles au lithium sont nos best-sellers :

  • Le détecteur de fumée First Alert avec une pile au lithium de 10 ans est un classique qui vous permet de dormir sur vos deux oreilles. Maintenant avec kit de montage magnétique gratuit !

Dois-je percer le plafond pour installer un détecteur ?

Tous les détecteurs sont livrés avec un système de montage mural pour laquelle vous devez faire quelques trous dans le mur ou le plafond. Voulez-vous éviter la perceuse ? Utilisez alors un kit de montage magnétique. Il existe de deux plaques magnétiques : l'une est collée sur le détecteur, l'autre au plafond. De cette façon, votre détecteur reste suspendu magnétiquement et vous ne devez pas percer le plafond. La plaque au plafond peut être enlevée si vous voulez déplacer le détecteur.

En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »